Sébastien MILLOT

S C U L P T E U R

OBJETS ÉROTIQUES

L'art décoratif 
au service
du plaisir.
Détail N&B
Détail N&B
1/1

Les Sous-Bois

Avec ce projet, je m’interroge,
comment donner sa place aux jouets érotiques
dans des pièces à vivre ou espaces conviviales,
dans un sens, le sortir du tiroir.


Ces oeuvres se veulent sensuelles,
sensorielles et ludiques. Attirant la curiosité,
incitant au toucher et à cueillir un de ces
champignons de différentes tailles et formes.

Omphale Duo
Omphale Duo

Sex-toys en buis Socle en noyer, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

Robe des bois Duo
Robe des bois Duo

Sex-toys en noyer Socle en merisier, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

African spirit Duo
African spirit Duo

Sex-toys en ébène Socle en frêne, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

Omphale Solo
Omphale Solo

Sex-toys en buis Socle en noyer, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

Robe des bois Solo
Robe des bois Solo

Sex-toys en noyer Socle en merisier, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

African spirit Solo
African spirit Solo

Sex-toys en ébène Socle en frêne, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

Omphale Trio
Omphale Trio

Sex-toys en buis Socle en noyer, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

Robe des bois Trio
Robe des bois Trio

Sex-toys en noyer Socle en merisier, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

African spirit Trio
African spirit Trio

Sex-toys en ébène Socle en frêne, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

Omphale spéciale
Omphale spéciale

Sex-toys en buis Socle en noyer, cuir Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.

La Cueillette
La Cueillette

Oeuvre en tilleul, nymphe en bois chromé, incrustation de placage teinté bleu et cuir, tiroir secret dans le socle, champignon en amarante et laiton, emplacement pour fiole d'huile de massage. Champignons amovibles en ébène, noyer et buis. Sébastien Millot 2015. Crédit photo François Golfier.